Liens

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» L'obligation de formation des accueillants familiaux
Mar 27 Juin 2017 - 10:48 par Administrateur

» Arrêté du 1er juin 2017 modifiant l'article 1er de l'arrêté du 4 mai 2017 portant extension d'un accord cadre interbranche conclu dans les branches professionnelles des assistants maternels du particulier employeur (n° 2395) et des salariés du particulier
Sam 17 Juin 2017 - 16:14 par Administrateur

» Nouveau ministre de l'enfance et la famille relèveront de la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn
Ven 26 Mai 2017 - 13:05 par Administrateur

» Arrêté du 4 mai 2017 portant agrément de la convention du 14 avril 2017 relative à l’assurance chômage et de ses textes associés
Jeu 25 Mai 2017 - 9:31 par Administrateur

» PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE SALARIÉS DU PARTICULIER EMPLOYEUR
Sam 13 Mai 2017 - 11:44 par Administrateur

» ASSURANCE CHÔMAGE : CE QUI CHANGE À PARTIR DU 1er OCTOBRE 2017
Sam 13 Mai 2017 - 11:41 par Administrateur

» Qualification de redevable de la redevance d'enlèvement et de traitement des ordures ménagères
Sam 13 Mai 2017 - 9:24 par Administrateur

» Nouveauté 2017 Calendrier annuel -choisir son mois son année
Jeu 11 Mai 2017 - 21:02 par Administrateur

» Nouveauté 2017 Calcul de mensualisation et reste à charge employeur.xls
Jeu 11 Mai 2017 - 19:44 par Administrateur

» proposition de formation gratuite (MOOC) en vidéo
Jeu 11 Mai 2017 - 17:47 par Administrateur

» Pour les adhérents
Lun 8 Mai 2017 - 14:28 par Lenaik

» Formation gratuite sur le contrat de travail
Ven 5 Mai 2017 - 10:41 par Administrateur

» Election CCPD 44
Ven 5 Mai 2017 - 10:32 par Administrateur

» Accueillants familiaux : comment seront-ils formés ?
Jeu 20 Avr 2017 - 10:33 par Administrateur

» Régularisation
Ven 14 Avr 2017 - 14:09 par Administrateur

» A compter de la rentrée 2017, le certificat d'aptitude professionnelle (CAP) "petite enfance" cédera la place au nouveau CAP "accompagnant éducatif petite enfance"
Ven 14 Avr 2017 - 12:13 par Administrateur

» L’employeur doit délivrer l’attestation Pôle emploi au salarié démissionnaire
Sam 8 Avr 2017 - 11:53 par Administrateur

» Décret n° 2017-431 du 28 mars 2017 relatif au registre public d'accessibilité et modifiant diverses dispositions relatives à l'accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public
Mar 4 Avr 2017 - 9:01 par Administrateur

» Imposition-2017-revenus-2016.xls
Jeu 30 Mar 2017 - 23:09 par Administrateur

» Déclaration des revenus : le calendrier 2017
Jeu 30 Mar 2017 - 23:03 par Administrateur

» GRANDE ENQUÊTE NATIONALE : bilan et perspectives de la protection de l'enfance
Jeu 30 Mar 2017 - 9:59 par Administrateur

» COMMENT PARLER AUX ENFANTS DES ATTENTATS ET DE LA VIOLENCE ?
Mar 28 Mar 2017 - 16:21 par Administrateur

» Cadre national pour l’accueil du jeune enfant
Dim 26 Mar 2017 - 19:28 par Administrateur

» Nouveau formulaire afin de saisir le Conseil des Prudhommes
Mar 21 Mar 2017 - 16:22 par Administrateur

»  Candidat à l’élection présidentielle
Lun 20 Mar 2017 - 11:52 par Administrateur

» Dépôt de candidature -Membre du bureau
Dim 19 Mar 2017 - 12:43 par Administrateur

» Durée de travail assistant maternel
Mar 14 Mar 2017 - 18:47 par Administrateur

» Résultats départementaux TPE 2016
Dim 12 Mar 2017 - 12:30 par Administrateur

» Résultats départementaux TPE 2016
Dim 12 Mar 2017 - 12:20 par Administrateur

» Aide juridictionnelle : plafonds de ressources 2017
Ven 10 Mar 2017 - 21:59 par Administrateur

» Rupture du contrat un samedi dimanche ou un jour férié ou chômé
Ven 10 Mar 2017 - 18:50 par Administrateur

» Fichier déclaration Impôt 2017 sur le revenu 2016
Jeu 9 Mar 2017 - 12:32 par Administrateur

» Le bulletin de salaire 2017
Mar 7 Mar 2017 - 21:33 par Administrateur

» plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants 2017-2019.
Ven 3 Mar 2017 - 11:40 par Administrateur

» Formation et vacances du salarié
Mar 28 Fév 2017 - 13:47 par Administrateur

» Faut-il inclure dans la moyenne des 3 ou 12 derniers mois, le montant de l’indemnité compensatrice de congés payés
Mar 28 Fév 2017 - 13:45 par Administrateur

» Calcul des congés au prorata
Mar 28 Fév 2017 - 13:44 par Administrateur

» stagiaire -assistant maternel-convention de stage
Mar 28 Fév 2017 - 13:41 par Administrateur

» Les 10% tous les mois pour les années incomplètes seraient illégaux?
Mar 28 Fév 2017 - 13:39 par Administrateur

» Nouveau Formulaire de l'agrément assistant (e) familial(e)
Mar 28 Fév 2017 - 9:51 par Administrateur

» Arrêté du 3 février 2017- nouveau formulaire agrément assistant(e) familial(e)
Mar 28 Fév 2017 - 9:46 par Administrateur

» Les services à la personne se structurent en filière
Mar 28 Fév 2017 - 9:41 par Administrateur

» Nouveau forum sécurisé à la disposition des non adhérents et adhérents
Ven 24 Fév 2017 - 15:39 par Administrateur

» Déterminer les heures complémentaires et supplémentaires
Ven 24 Fév 2017 - 14:00 par Administrateur

» Affichette recherche emploi
Ven 24 Fév 2017 - 13:59 par Administrateur

» Feuille de présence horaire
Ven 24 Fév 2017 - 13:58 par Administrateur

» Calendrier annuel
Ven 24 Fév 2017 - 13:57 par Administrateur

» Calendrier mensuel perpetuel
Ven 24 Fév 2017 - 13:56 par Administrateur

» Grille de présence hebdomadaire
Ven 24 Fév 2017 - 13:56 par Administrateur

» Indemnité de rupture 1/5ème- 120ème
Ven 24 Fév 2017 - 13:54 par Administrateur

» Calcul des congés payés année incomplète ou année complète
Ven 24 Fév 2017 - 13:05 par Administrateur

» Bulletin de salaire 2017 sans commentaires
Ven 24 Fév 2017 - 13:02 par Administrateur

» Décret n° 2016-1594 du 24 novembre 2016 modifiant le décret n° 2016-1193 du 1er septembre 2016 fixant la période durant laquelle se déroule le scrutin TPE
Ven 24 Fév 2017 - 10:53 par Administrateur

» Résultats TPE 2012
Ven 24 Fév 2017 - 10:49 par Administrateur

» Mode d'emploi élection TPE 2016
Ven 24 Fév 2017 - 10:44 par Administrateur

» Eléction TPE-2016-ANAMAAF & SUPNAAFAM-UNSA soutiennent l'UNSA
Ven 24 Fév 2017 - 10:35 par Administrateur

» LOI n° 2010-625 du 9 juin 2010 relative à la création des maisons d'assistants maternels et portant diverses dispositions relatives aux assistants maternels (1)
Ven 24 Fév 2017 - 10:18 par Administrateur

» Nombre de détecteurs de fumée pour votre habitation
Ven 24 Fév 2017 - 10:10 par Administrateur

» Code de l'action sociale et des familles
Ven 24 Fév 2017 - 8:32 par Administrateur

» Arrêté du 19 août 2013 fixant le modèle de formulaire en vue de l'agrément des assistants maternels et la composition du dossier de demande d'agrément
Ven 24 Fév 2017 - 8:29 par Administrateur

» Décret n 2006-627 du 29 mai 2006 relatif aux dispositions du code du travail applicables aux assistants maternels et aux assistants familiaux
Ven 24 Fév 2017 - 8:25 par Administrateur

» LOI n° 2005-706 du 27 juin 2005 relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux (1)
Ven 24 Fév 2017 - 8:24 par Administrateur

» CIRCULAIRE N°DSS/MCGR/DGS/2011/331 du 27 septembre 2011 relative à la rationalisation des certificats médicaux.
Ven 24 Fév 2017 - 8:22 par Administrateur

» Décret n° 2010-640 du 9 juin 2010 relatif au prêt à l'amélioration de l'habitat
Ven 24 Fév 2017 - 8:21 par Administrateur

» Décret n° 2003-1389 du 31 décembre 2003 relatif à la sécurité des piscines et modifiant le code de la construction et de l'habitation.
Ven 24 Fév 2017 - 8:20 par Administrateur

» Décret n° 2016-994 du 20 juillet 2016 relatif aux conditions d'échange et de partage d'informations entre professionnels de santé et autres professionnels des champs social et médico-social et à l'accès aux informations de santé à caractère personnel
Ven 24 Fév 2017 - 8:19 par Administrateur

» LOI n° 2010-625 du 9 juin 2010 relative à la création des maisons d'assistants maternels et portant diverses dispositions relatives aux assistants maternels (1)
Ven 24 Fév 2017 - 8:18 par Administrateur

» LOI no 92-642 du 12 juillet 1992 relative aux assistants maternels et assistantes maternelles et modifiant le code de la famille et de l'aide sociale, le code de la santé publique et le code du travail (1)
Jeu 23 Fév 2017 - 21:09 par Administrateur

» Décret n° 2015-1709 du 21 décembre 2015 relatif à la prime d'activité
Jeu 23 Fév 2017 - 21:08 par Administrateur

» Décret n° 2016-1639 du 30 novembre 2016 relatif à la commission pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle d'examen de la situation des enfants confiés à l'aide sociale à l'enfance prévue à l'article L. 223-1 du code de l'action sociale et des familles
Jeu 23 Fév 2017 - 21:06 par Administrateur

» LOI n° 2016-297 du 14 mars 2016 relative à la protection de l'enfant (1)
Jeu 23 Fév 2017 - 21:05 par Administrateur

» Décret relatif au référentiel fixant les critères d'agrément assistants maternels
Jeu 23 Fév 2017 - 21:04 par Administrateur

» Décret n° 2004-1542 du 30 décembre 2004 relatif au contrat type prévu à l'article L. 442-1 du code de l'action sociale et des familles
Jeu 23 Fév 2017 - 21:01 par Administrateur

» Circulaire horaires atypiques
Jeu 23 Fév 2017 - 21:00 par Administrateur

» Décret -Silence de l' administration et agrément
Jeu 23 Fév 2017 - 19:27 par Administrateur

» Code Civil -Contrat modifications octobre 2016
Jeu 23 Fév 2017 - 19:26 par Administrateur

» CIRCULAIRE N° DSS/SD2B/2011/455 du 5 décembre 2011 relative au prêt destiné aux assistants maternels pour l'amélioration du lieu d'accueil de l'enfant.
Jeu 23 Fév 2017 - 19:23 par Administrateur

» Arrêté du 7 mars 2016 portant extension d'un accord et d'avenants conclus dans le cadre de la convention collective nationale des salariés du particulier employeur
Jeu 23 Fév 2017 - 14:43 par Administrateur

» Arrêté du 30 août 2006 relatif à la formation des assistants maternels
Jeu 23 Fév 2017 - 14:41 par Administrateur

» Arrêté du 23 février 2009 pris pour l'application des articles R. 131-31 à R. 131-37 du code de la construction et de l'habitation relatif à la prévention des intoxications par le monoxyde de carbone dans les locaux à usage d'habitation
Jeu 23 Fév 2017 - 14:39 par Administrateur

» Arrêté du 20 octobre 2016 fixant les modalités de transmission entre les départements, les organismes débiteurs des prestations familiales et le Centre national Pajemploi des informations relatives aux assistants maternels
Jeu 23 Fév 2017 - 14:37 par Administrateur

»  COMMISSION CONSULTATIVE PARITAIRE DEPARTEMENTALE (CCPD)
Mer 22 Fév 2017 - 21:07 par Administrateur

»  Arrêté du 24 octobre 2016 précisant les modalités de mise en œuvre de la parité au Conseil national de protection de l'enfance
Mar 21 Fév 2017 - 21:35 par Administrateur

» Arrêté du 18 octobre 2016 fixant le modèle de formulaire en vue de l'agrément des assistants maternels et la composition du dossier de demande d'agrément
Mar 21 Fév 2017 - 21:30 par Administrateur

» Décret n° 2016-961 du 13 juillet 2016au régime d'assurance chômage des travailleurs involontairement privés d'emploi
Mar 21 Fév 2017 - 21:23 par Administrateur

»  Loi modifié Article L421-3 du code de l'action social et des familles
Mar 21 Fév 2017 - 21:21 par Administrateur

» Décret n° 2016-1592 du 24 novembre 2016 portant modification des dispositions relatives au remboursement des prestations indûment versées par Pôle emploi
Mar 21 Fév 2017 - 21:16 par Administrateur

» Nécessaire développement des maisons d'assistants maternels
Mar 21 Fév 2017 - 21:08 par Administrateur

» Maisons d'assistants maternels fonctionnement. Nombre assistant(e)s maternel(le)s
Mar 21 Fév 2017 - 21:06 par Administrateur

» La protection contre le licenciement en cas d'accident de travail ne s'applique pas aux assistante maternelles de familiale du secteur PUBLIC
Mar 21 Fév 2017 - 21:03 par Administrateur

» Un salarié ne peut être licencié pour avoir engagé une action en résiliation judiciaire
Sam 18 Fév 2017 - 23:34 par Administrateur

» Le non respect de la procédure de retrait d'enfant par une LRAR entraîne une indemnisation pour l'assistante maternelle
Sam 18 Fév 2017 - 23:33 par Administrateur

» Renonciation du salarié aux jours de fractionnement doit être expresse
Sam 18 Fév 2017 - 23:32 par Administrateur

» Quand remettre les documents de fin de contrat en cas de rupture conventionnelle ?
Sam 18 Fév 2017 - 23:30 par Administrateur

» Nullité du licenciement contournant l’obligation de maintenir le contrat
Sam 18 Fév 2017 - 23:23 par Administrateur

» Rupture en période d'essai et réembauche
Sam 18 Fév 2017 - 23:20 par Administrateur

» Le non respect de la procédure de retrait d'enfant, par lettre en Accusé de Réception (LRAR) entraîne une indemnisation  d'un mois de salaire pour l'assistante maternelle
Sam 18 Fév 2017 - 23:19 par Administrateur

» Heures supplémentaires- assistante maternelle
Sam 18 Fév 2017 - 23:15 par Administrateur

» Droit aux congés -accident de trajet,accident de travail et maladie professionnelle
Sam 18 Fév 2017 - 23:12 par Administrateur

Petites annonces
Partenariat

Accueillants familiaux : comment seront-ils formés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Accueillants familiaux : comment seront-ils formés ?

Message par Administrateur le Jeu 20 Avr 2017 - 10:33

En application de la loi d'adaptation de la société au vieillissement, un décret du 14 avril détaille les nouvelles modalités de mise en œuvre de la formation initiale et continue des accueillants familiaux. Contenu et durée de la formation, compétences requises et dispenses sont au menu de ce texte applicable à compter du 1er juillet 2017.


La loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement (ASV) du 28 décembre 2015 a modifié le cadre juridique de l'accueil familial avec pour objectif d'améliorer et de développer le recours à ce mode d'accueil. Alors qu'une nouvelle procédure d'agrément est applicable depuis le 1er avril dernier, les modalités et la procédure de formation sont modifiées par un décret du 14 avril. Pour rappel, l'agrément ne peut être accordé que si les accueillants se sont engagés à suivre une formation initiale et continue et une initiation aux gestes de secourisme organisées par le président du conseil départemental (PCD) et si un suivi social et médico-social des personnes accueillies peut être assuré.

Les nouvelles exigences du département

En outre, le PCD peut subordonner, le cas échéant dans le cadre de la décision d'agrément, l'accueil de personnes dont les caractéristiques en termes de perte d'autonomie ou de handicap le nécessitent à des modalités spécifiques de formation, de suivi et d'accompagnement de l'accueillant et, le cas échéant, de la personne accueillie. Initiation aux gestes de secourisme, durée, organisation et dispenses de la formation sont au menu du décret auquel est annexé le référentiel de formation. Focus sur ces mesures qui entrent en vigueur le 1er juillet 2017.
Des formations, mais dans quels domaines ?

Les formations initiale et continue, prévues à l'article L. 441-1 du code de l'action sociale et des familles (CASF), permettent aux accueillants familiaux d'acquérir et d'approfondir les connaissances et les compétences requises pour accueillir une personne âgée ou une personne handicapée. Ces formations portent sur les domaines suivants, détaillés dans le référentiel de formation annexé du décret :

- le positionnement professionnel de l'accueillant familial. A savoir notamment : le cadre juridique et institutionnel, le rôle de l'accueillant et ses responsabilités, le partenariat avec les différents acteurs et le développement de ses compétences ;

- l'accueil et l'intégration de la personne âgée ou de la personne handicapée. Ce domaine englobe à la fois la connaissance des personnes à accueillir, la mise en place de l'accueil, l'intégration de la personne accueillie au sein de la famille et la fin de l'accueil précise le référentiel ;

- l'accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne et les activités ordinaires et sociales. Il s'agit de la relation d'accompagnement, de l'accompagnement dans les actes essentiels de la vie quotidienne ainsi que dans les activités ordinaires et sociales et enfin de la vie affective et sexuelle de la personne accueillie spécifie le référentiel.
Qui peut être dispensé de formation ?

Le PCD peut dispenser de ce domaine de formation les accueillants familiaux titulaires diplôme d'Etat d'auxiliaire de vie sociale (Deavs), du diplôme d'Etat d'aide médico-psychologique (Deamp), du diplôme d'Etat d'accompagnement éducatif et social (Deaes) spécialités “accompagnement de la vie à domicile” ou “accompagnement de la vie en structure collective”, de la mention complémentaire aide à domicile (MCAD), du brevet d'études professionnelles (BEP) “carrières sanitaires et sociales” et de tout diplôme inscrit au répertoire national des certifications professionnelles et attestant des compétences nécessaires pour l'accompagnement de personnes âgées ou de personnes handicapées.
Quel rôle joue le département ?

La mise en œuvre des formations - initiale et continue - peut être assurée par le conseil départemental, par un organisme de formation ou par un service ou un établissement social et médico-social, avec lequel le conseil départemental a passé convention, dans le cadre d'un ou plusieurs stages.
La formation initiale, qui comprend une phase préalable, est organisée par le PCD pour une durée totale d'au moins 54 heures. Ces dispositions ne sont pas applicables aux accueillants familiaux agréés et ayant déjà exercé une activité d'accueil avant le 1er juillet 2017.
La formation préalable au premier accueil, égale au moins à 12 heures, doit être assurée dans un délai maximum de 6 mois suivant l'obtention de l'agrément. Elle porte notamment sur le cadre juridique et institutionnel de l'accueil familial, le rôle de l'accueillant familial, le contrat d'accueil et le projet d'accueil personnalisé. La durée de la formation initiale restant à effectuer - soit au moins 42 heures - est organisée dans un délai maximum de 24 mois à compter de l'obtention de l'agrément.
Et la formation continue ?

La formation continue est organisée par le PCD au regard des besoins évalués par les services et des attentes de l'accueillant familial lui-même, et ce pour une durée minimale de 12 heures pour chaque période d'agrément de 5 ans.
Initiation aux gestes de secourisme

L'initiation aux gestes de secourisme s'acquiert dans le cadre de la formation de base prévue par un décret du  30 août 1991.  Le PCD peut dispenser les accueillants familiaux ayant obtenu, dans les 5 années précédant la délivrance de leur agrément, une attestation de suivi de cette formation ou d'une formation d'un niveau au moins équivalent. Le PCD organise une initiation aux gestes de secourisme pour les accueillants familiaux n'ayant pas suivi cette formation ou une formation d'un niveau au moins équivalent dans les cinq années précédant le 1er juillet 2017.


Décret n° 2017-552 du 14 avril 2017 relatif à la formation des accueillants familiaux 

NOR: AFSA1637480D
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/4/14/AFSA1637480D/jo/texte 
Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/4/14/2017-552/jo/texte


Publics concernés : demandeurs et titulaires de l'agrément d'accueillant familial ; conseils départementaux. 
Objet : modalités et procédures de la formation des accueillants familiaux. 
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le 1er juillet 2017. 
Notice : le décret définit les objectifs, le contenu, la durée et les modalités de mise en œuvre de la formation initiale et continue des accueillants familiaux. Il précise la durée de la formation suivie avant le premier accueil ainsi que les dispenses de formation qui peuvent être accordées si l'accueillant familial justifie d'une formation antérieure équivalente. 
Références : le décret est pris en application des articles 56 et 96 de la loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement. Le présent décret ainsi que les dispositions du code de l'action sociale et des familles qu'il modifie peuvent être consultés sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).


Le Premier ministre,
Sur le rapport de la ministre des affaires sociales et de la santé,
Vu le code de l'action sociale et des familles, notamment ses articles L. 441-1 et L. 443-11 ;
Vu la loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement, notamment son article 96 ;
Vu le décret n° 91-834 du 30 août 1991 relatif à la formation aux premiers secours ;
Vu l'avis du Conseil national d'évaluation des normes en date du 12 janvier 2017,
Décrète :




Au livre IV du titre IV du code de l'action sociale et des familles, le chapitre III est ainsi rétabli :

« Chapitre III 
« Dispositions communes

« Art. D. 443-1.-L'initiation aux gestes de secourisme prévue à l'article L. 441-1 s'acquiert dans le cadre de la formation de base prévue par le décret du 30 août 1991 susvisé relatif à la formation aux premiers secours.

« Art. D. 443-2.-La formation initiale mentionnée à l'article L. 441-1 est organisée par le président du conseil départemental, pour une durée totale d'au moins cinquante-quatre heures, selon les modalités suivantes : 
« 1° La formation initiale comprend une formation préalable au premier accueil d'au moins douze heures qui doit être assurée dans un délai maximum de six mois suivant l'obtention de l'agrément. Cette formation initiale préalable porte notamment sur le cadre juridique et institutionnel de l'accueil familial, le rôle de l'accueillant familial, le contrat d'accueil et le projet d'accueil personnalisé ; 
« 2° La durée de la formation initiale restant à effectuer, complétant la formation préalable mentionnée au 1°, est organisée dans un délai maximum de vingt-quatre mois à compter de l'obtention de l'agrément.

« Art. D. 443-3.-Le président du conseil départemental organise la formation continue de l'accueillant familial, selon des modalités qu'il définit au regard des besoins évalués par ses services et des attentes de l'accueillant familial, pour une durée minimale de douze heures pour chaque période d'agrément prévue à l'article R. 441-5.

« Art. D. 443-4.-Les formations initiale et continue prévues à l'article L. 441-1 permettent aux accueillants familiaux d'acquérir et d'approfondir les connaissances et les compétences requises pour accueillir une personne âgée ou une personne handicapée. Ces formations portent sur les domaines suivants : 
« 1° Le positionnement professionnel de l'accueillant familial ; 
« 2° L'accueil et intégration de la personne âgée ou de la personne handicapée ; 
« 3° L'accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne et les activités ordinaires et sociales. 
« Ces domaines de formation sont précisés dans le référentiel prévu à l'annexe 3-8-4.

« Art. D. 443-5.-I.-Le président du conseil départemental peut dispenser de tout ou partie des formations initiale ou continue portant sur le domaine de formation prévu au 3° de l'article D. 443-4 les accueillants familiaux titulaires du diplôme d'Etat d'auxiliaire de vie sociale (DEAVS), du diplôme d'Etat d'aide médico-psychologique (DEAMP), du diplôme d'Etat d'accompagnement éducatif et social (DEAES) spécialités “ accompagnement de la vie à domicile ” ou “ accompagnement de la vie en structure collective ”, de la mention complémentaire aide à domicile (MCAD), du brevet d'études professionnelles (BEP) “ carrières sanitaires et sociales ” et de tout diplôme inscrit au répertoire national des certifications professionnelles et attestant des compétences nécessaires pour l'accompagnement de personnes âgées ou de personnes handicapées. Cette dispense fait l'objet d'une attestation délivrée par le président du conseil départemental à l'accueillant familial. 
« II.-Le président du conseil départemental peut dispenser de l'initiation aux gestes de secourisme prévue à l'article L. 441-1 les accueillants familiaux ayant obtenu, dans les cinq années précédant la délivrance de leur agrément, une attestation de suivi de la formation de base mentionnée à l'article D. 443-1 ou d'une formation d'un niveau au moins équivalent. Cette dispense fait l'objet d'une attestation délivrée par le président du conseil départemental à l'accueillant familial.

« Art. D. 443-6.-Le conseil départemental définit un programme de formation précisant les objectifs, les moyens pédagogiques, la durée et le contenu des formations initiale et continue qu'il organise à destination des accueillants familiaux.

« Art. D. 443-7.-I.-La mise en œuvre des formations initiale et continue peut être assurée : 
« 1° Par le conseil départemental ; 
« 2° Par un organisme de formation ; 
« 3° Par un service ou un établissement social et médico-social, avec lequel le conseil départemental a passé convention, dans le cadre d'un ou plusieurs stages. 
« En cas de formation assurée selon les modalités prévues au 1°, les personnes assurant l'agrément, le suivi ou le contrôle d'accueillants familiaux ne peuvent dispenser que des formations portant sur le domaine mentionné au 1° de l'article D. 443-2. 
« En cas de formation assurée selon les modalités prévues au 2°, le responsable pédagogique doit répondre aux trois conditions suivantes :

«-être titulaire d'un diplôme ou d'un titre homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau III ; 
«-justifier d'une expérience professionnelle d'au moins trois années dans le secteur sanitaire et social ; 
«-justifier d'au moins trois années d'expérience professionnelle pédagogique dans les dix ans précédant la demande ou justifier, soit d'un titre à finalité professionnelle enregistré au répertoire national des certifications professionnelles dont le référentiel comporte les compétences afférentes à l'activité professionnelle de formateur d'adultes, soit du suivi d'une formation portant sur l'acquisition de ces compétences.

« II.-La formation est dispensée par des formateurs ayant une qualification adaptée au contenu de la formation proposée.

« Art. D. 443-8.-Le président du conseil départemental délivre le cas échéant à l'accueillant familial, au plus tard dans le mois suivant la fin de la période de formation concernée, une attestation de suivi de la formation initiale préalable au premier accueil et de la formation initiale complète mentionnées à l'article D. 443-2, ainsi que de la formation continue mentionnée à l'article D. 443-3. »




L'annexe du présent décret constitue l'annexe 3-8-4, insérée après l'annexe 3-8-3 du code de l'action sociale et des familles.




I. - Le présent décret entre en vigueur le 1er juillet 2017.
II. - Les dispositions relatives à la formation initiale mentionnée à l'article D. 443-2 du code de l'action sociale et des familles ne sont pas applicables aux accueillants familiaux agréés et ayant déjà exercé une activité d'accueil avant le 1er juillet 2017.
III. - Le président du conseil départemental organise une initiation aux gestes de secourisme pour les accueillants familiaux mentionnés au II n'ayant pas suivi la formation de base mentionnée à l'article D. 443-1 ou une formation d'un niveau au moins équivalent dans les cinq années précédant le 1er juillet 2017. Cette initiation aux gestes de secourisme est assurée dans un délai au maximum de vingt-quatre mois suivant cette date, selon les modalités fixées à l'article D. 443-1 du code de l'action sociale et des familles.




La ministre des affaires sociales et de la santé, la secrétaire d'Etat aux personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion et la secrétaire d'Etat aux personnes âgées et de l'autonomie sont chargées, chacune en ce qui la concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


  • Annexe


    ANNEXE 
    « ANNEXE 3-8-4 
    « RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DES ACCUEILLANTS FAMILIAUX

    I.-Positionnement professionnel de l'accueillant familial : 
    1. Le cadre juridique et institutionnel de l'accueil familial :

    -historique du dispositif et textes de référence ;
    -l'agrément : conditions, portée et engagements de l'accueillant ;
    -les missions du conseil départemental ;
    -le contrat d'accueil : conditions matérielles et financières de l'accueil ; droits et obligations de l'accueillant familial et des personnes accueillies.

    2. Le rôle de l'accueillant familial, ses responsabilités et ses limites :

    -accueillir chez soi : place et rôle de chacun, spécificités, contraintes et limites de la vie familiale partagée ;
    -organiser son activité dans le respect de la continuité de l'accueil ;
    -l'épuisement professionnel : causes, conséquences et prévention.

    3. Le partenariat avec les différents acteurs :

    -les relations avec la famille et les proches de la personne accueillie ;
    -la collaboration avec le conseil départemental ;
    -les autres acteurs intervenant auprès des personnes accueillies et leurs rôles respectifs.

    4. Le développement de ses compétences :

    -le partage de son expérience ;
    -la nécessité d'une veille et d'une formation régulière.

    II.-Accueil et intégration de la personne âgée ou de la personne handicapée : 
    1. La connaissance des personnes à accueillir et de leurs besoins :

    -les besoins fondamentaux de l'être humain ;
    -le développement de la personne et les étapes de développement : de l'enfance au vieillissement ;
    -les différents types de handicaps (notamment le polyhandicap, le handicap psychique et la notion de handicap rare) et leurs conséquences dans la vie quotidienne, y compris les particularités liées aux troubles psychiques et aux troubles du comportement ;
    -les effets du vieillissement et les pathologies spécifiques au grand âge ;
    -écoute et appréhension des personnes accueillies ou susceptibles de l'être, de leurs besoins et de leurs attentes ;
    -le projet de vie des personnes accueillies ou susceptibles de l'être.

    2. La mise en place de l'accueil :

    -apprécier la possibilité d'accueillir des personnes compte tenu de leurs caractéristiques, besoins et attentes ;
    -l'établissement des contrats d'accueil ;
    -la coconstruction des projets d'accueil personnalisé ;
    -les dangers potentiels pour les personnes accueillies et la prévention des accidents domestiques ;
    -la mise en place d'un environnement accessible, sécurisé et aménagé en fonction du profil des personnes accueillies ;
    -l'appréhension des principales aides techniques mobilisables et de leurs finalités (lit médicalisé, lève-malade, fauteuil roulant …).

    3. L'intégration de la personne accueillie au sein de la famille :

    -la place de la personne accueillie, sa participation à la vie de famille ;
    -les interactions avec la famille de l'accueillant et les autres personnes accueillies.

    4. La fin de l'accueil :

    -les démarches liées à la fin du contrat ;
    -faire face au départ ou au décès de la personne accueillie.

    III.-Accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne et les activités ordinaires et sociales : 
    1. La relation d'accompagnement :

    -les limites de l'action de l'accueillant familial : les recours obligatoires aux professionnels de santé ;
    -les enjeux : santé, sécurité et bien-être de la personne accueillie, prévention de la perte d'autonomie, participation active de la personne accueillie au projet d'accueil, participation sociale et autonomisation ;
    -l'observation et l'écoute de la personne accueillie ;
    -la communication verbale et non verbale ;
    -la construction d'une relation de confiance ;
    -le repérage et la prise en compte des troubles du comportement et des pratiques addictives ;
    -la gestion des conflits, de la violence et des attitudes inappropriées ;
    -la posture professionnelle de l'accueillant familial : savoir prendre du recul par rapport aux situations, garder la bonne distance affective ;
    -la bientraitance ;
    -l'accompagnement d'une personne en fin de vie.

    2. L'accompagnement dans les actes essentiels de la vie quotidienne :

    -l'aide à l'hygiène, à la toilette, au change, à l'habillage et au déshabillage, aux transferts et à la mobilisation ;
    -la préservation et le respect de l'intimité ;
    -les bonnes postures et la prévention des troubles musculo-squelettiques ;
    -l'alimentation : l'aide à l'alimentation, la préparation des repas (principes de base de l'alimentation et de l'hygiène alimentaire, équilibre alimentaire, prise en compte des régimes alimentaires spécifiques) ;
    -la santé de la personne accueillie : l'accompagnement au suivi médical, l'aide à la prise de médicaments.

    3. L'accompagnement dans les activités ordinaires et sociales :

    -l'importance du maintien d'une vie sociale pour les personnes accueillies ;
    -les activités physiques, sociales, culturelles ou ludiques pouvant être proposées aux personnes accueillies.

    4. La vie affective et sexuelle de la personne accueillie :

    -la vie sexuelle et affective des personnes âgées et personnes en situation de handicap ;
    -la verbalisation et la gestion des comportements inappropriés.



Fait le 14 avril 2017.


Bernard Cazeneuve

Par le Premier ministre :


La ministre des affaires sociales et de la santé,

Marisol Touraine


La secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion,

Ségolène Neuville


La secrétaire d'Etat chargée des personnes âgées et de l'autonomie,

Pascale Boistard

Administrateur
Admin
Admin

Points : 496
Date d'inscription : 09/02/2017

http://forums-adherents.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum