Liens

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» L'obligation de formation des accueillants familiaux
Mar 27 Juin 2017 - 10:48 par Administrateur

» Arrêté du 1er juin 2017 modifiant l'article 1er de l'arrêté du 4 mai 2017 portant extension d'un accord cadre interbranche conclu dans les branches professionnelles des assistants maternels du particulier employeur (n° 2395) et des salariés du particulier
Sam 17 Juin 2017 - 16:14 par Administrateur

» Nouveau ministre de l'enfance et la famille relèveront de la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn
Ven 26 Mai 2017 - 13:05 par Administrateur

» Arrêté du 4 mai 2017 portant agrément de la convention du 14 avril 2017 relative à l’assurance chômage et de ses textes associés
Jeu 25 Mai 2017 - 9:31 par Administrateur

» PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE SALARIÉS DU PARTICULIER EMPLOYEUR
Sam 13 Mai 2017 - 11:44 par Administrateur

» ASSURANCE CHÔMAGE : CE QUI CHANGE À PARTIR DU 1er OCTOBRE 2017
Sam 13 Mai 2017 - 11:41 par Administrateur

» Qualification de redevable de la redevance d'enlèvement et de traitement des ordures ménagères
Sam 13 Mai 2017 - 9:24 par Administrateur

» Nouveauté 2017 Calendrier annuel -choisir son mois son année
Jeu 11 Mai 2017 - 21:02 par Administrateur

» Nouveauté 2017 Calcul de mensualisation et reste à charge employeur.xls
Jeu 11 Mai 2017 - 19:44 par Administrateur

» proposition de formation gratuite (MOOC) en vidéo
Jeu 11 Mai 2017 - 17:47 par Administrateur

» Pour les adhérents
Lun 8 Mai 2017 - 14:28 par Lenaik

» Formation gratuite sur le contrat de travail
Ven 5 Mai 2017 - 10:41 par Administrateur

» Election CCPD 44
Ven 5 Mai 2017 - 10:32 par Administrateur

» Accueillants familiaux : comment seront-ils formés ?
Jeu 20 Avr 2017 - 10:33 par Administrateur

» Régularisation
Ven 14 Avr 2017 - 14:09 par Administrateur

» A compter de la rentrée 2017, le certificat d'aptitude professionnelle (CAP) "petite enfance" cédera la place au nouveau CAP "accompagnant éducatif petite enfance"
Ven 14 Avr 2017 - 12:13 par Administrateur

» L’employeur doit délivrer l’attestation Pôle emploi au salarié démissionnaire
Sam 8 Avr 2017 - 11:53 par Administrateur

» Décret n° 2017-431 du 28 mars 2017 relatif au registre public d'accessibilité et modifiant diverses dispositions relatives à l'accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public
Mar 4 Avr 2017 - 9:01 par Administrateur

» Imposition-2017-revenus-2016.xls
Jeu 30 Mar 2017 - 23:09 par Administrateur

» Déclaration des revenus : le calendrier 2017
Jeu 30 Mar 2017 - 23:03 par Administrateur

» GRANDE ENQUÊTE NATIONALE : bilan et perspectives de la protection de l'enfance
Jeu 30 Mar 2017 - 9:59 par Administrateur

» COMMENT PARLER AUX ENFANTS DES ATTENTATS ET DE LA VIOLENCE ?
Mar 28 Mar 2017 - 16:21 par Administrateur

» Cadre national pour l’accueil du jeune enfant
Dim 26 Mar 2017 - 19:28 par Administrateur

» Nouveau formulaire afin de saisir le Conseil des Prudhommes
Mar 21 Mar 2017 - 16:22 par Administrateur

»  Candidat à l’élection présidentielle
Lun 20 Mar 2017 - 11:52 par Administrateur

» Dépôt de candidature -Membre du bureau
Dim 19 Mar 2017 - 12:43 par Administrateur

» Durée de travail assistant maternel
Mar 14 Mar 2017 - 18:47 par Administrateur

» Résultats départementaux TPE 2016
Dim 12 Mar 2017 - 12:30 par Administrateur

» Résultats départementaux TPE 2016
Dim 12 Mar 2017 - 12:20 par Administrateur

» Aide juridictionnelle : plafonds de ressources 2017
Ven 10 Mar 2017 - 21:59 par Administrateur

» Rupture du contrat un samedi dimanche ou un jour férié ou chômé
Ven 10 Mar 2017 - 18:50 par Administrateur

» Fichier déclaration Impôt 2017 sur le revenu 2016
Jeu 9 Mar 2017 - 12:32 par Administrateur

» Le bulletin de salaire 2017
Mar 7 Mar 2017 - 21:33 par Administrateur

» plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants 2017-2019.
Ven 3 Mar 2017 - 11:40 par Administrateur

» Formation et vacances du salarié
Mar 28 Fév 2017 - 13:47 par Administrateur

» Faut-il inclure dans la moyenne des 3 ou 12 derniers mois, le montant de l’indemnité compensatrice de congés payés
Mar 28 Fév 2017 - 13:45 par Administrateur

» Calcul des congés au prorata
Mar 28 Fév 2017 - 13:44 par Administrateur

» stagiaire -assistant maternel-convention de stage
Mar 28 Fév 2017 - 13:41 par Administrateur

» Les 10% tous les mois pour les années incomplètes seraient illégaux?
Mar 28 Fév 2017 - 13:39 par Administrateur

» Nouveau Formulaire de l'agrément assistant (e) familial(e)
Mar 28 Fév 2017 - 9:51 par Administrateur

» Arrêté du 3 février 2017- nouveau formulaire agrément assistant(e) familial(e)
Mar 28 Fév 2017 - 9:46 par Administrateur

» Les services à la personne se structurent en filière
Mar 28 Fév 2017 - 9:41 par Administrateur

» Nouveau forum sécurisé à la disposition des non adhérents et adhérents
Ven 24 Fév 2017 - 15:39 par Administrateur

» Déterminer les heures complémentaires et supplémentaires
Ven 24 Fév 2017 - 14:00 par Administrateur

» Affichette recherche emploi
Ven 24 Fév 2017 - 13:59 par Administrateur

» Feuille de présence horaire
Ven 24 Fév 2017 - 13:58 par Administrateur

» Calendrier annuel
Ven 24 Fév 2017 - 13:57 par Administrateur

» Calendrier mensuel perpetuel
Ven 24 Fév 2017 - 13:56 par Administrateur

» Grille de présence hebdomadaire
Ven 24 Fév 2017 - 13:56 par Administrateur

» Indemnité de rupture 1/5ème- 120ème
Ven 24 Fév 2017 - 13:54 par Administrateur

» Calcul des congés payés année incomplète ou année complète
Ven 24 Fév 2017 - 13:05 par Administrateur

» Bulletin de salaire 2017 sans commentaires
Ven 24 Fév 2017 - 13:02 par Administrateur

» Décret n° 2016-1594 du 24 novembre 2016 modifiant le décret n° 2016-1193 du 1er septembre 2016 fixant la période durant laquelle se déroule le scrutin TPE
Ven 24 Fév 2017 - 10:53 par Administrateur

» Résultats TPE 2012
Ven 24 Fév 2017 - 10:49 par Administrateur

» Mode d'emploi élection TPE 2016
Ven 24 Fév 2017 - 10:44 par Administrateur

» Eléction TPE-2016-ANAMAAF & SUPNAAFAM-UNSA soutiennent l'UNSA
Ven 24 Fév 2017 - 10:35 par Administrateur

» LOI n° 2010-625 du 9 juin 2010 relative à la création des maisons d'assistants maternels et portant diverses dispositions relatives aux assistants maternels (1)
Ven 24 Fév 2017 - 10:18 par Administrateur

» Nombre de détecteurs de fumée pour votre habitation
Ven 24 Fév 2017 - 10:10 par Administrateur

» Code de l'action sociale et des familles
Ven 24 Fév 2017 - 8:32 par Administrateur

» Arrêté du 19 août 2013 fixant le modèle de formulaire en vue de l'agrément des assistants maternels et la composition du dossier de demande d'agrément
Ven 24 Fév 2017 - 8:29 par Administrateur

» Décret n 2006-627 du 29 mai 2006 relatif aux dispositions du code du travail applicables aux assistants maternels et aux assistants familiaux
Ven 24 Fév 2017 - 8:25 par Administrateur

» LOI n° 2005-706 du 27 juin 2005 relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux (1)
Ven 24 Fév 2017 - 8:24 par Administrateur

» CIRCULAIRE N°DSS/MCGR/DGS/2011/331 du 27 septembre 2011 relative à la rationalisation des certificats médicaux.
Ven 24 Fév 2017 - 8:22 par Administrateur

» Décret n° 2010-640 du 9 juin 2010 relatif au prêt à l'amélioration de l'habitat
Ven 24 Fév 2017 - 8:21 par Administrateur

» Décret n° 2003-1389 du 31 décembre 2003 relatif à la sécurité des piscines et modifiant le code de la construction et de l'habitation.
Ven 24 Fév 2017 - 8:20 par Administrateur

» Décret n° 2016-994 du 20 juillet 2016 relatif aux conditions d'échange et de partage d'informations entre professionnels de santé et autres professionnels des champs social et médico-social et à l'accès aux informations de santé à caractère personnel
Ven 24 Fév 2017 - 8:19 par Administrateur

» LOI n° 2010-625 du 9 juin 2010 relative à la création des maisons d'assistants maternels et portant diverses dispositions relatives aux assistants maternels (1)
Ven 24 Fév 2017 - 8:18 par Administrateur

» LOI no 92-642 du 12 juillet 1992 relative aux assistants maternels et assistantes maternelles et modifiant le code de la famille et de l'aide sociale, le code de la santé publique et le code du travail (1)
Jeu 23 Fév 2017 - 21:09 par Administrateur

» Décret n° 2015-1709 du 21 décembre 2015 relatif à la prime d'activité
Jeu 23 Fév 2017 - 21:08 par Administrateur

» Décret n° 2016-1639 du 30 novembre 2016 relatif à la commission pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle d'examen de la situation des enfants confiés à l'aide sociale à l'enfance prévue à l'article L. 223-1 du code de l'action sociale et des familles
Jeu 23 Fév 2017 - 21:06 par Administrateur

» LOI n° 2016-297 du 14 mars 2016 relative à la protection de l'enfant (1)
Jeu 23 Fév 2017 - 21:05 par Administrateur

» Décret relatif au référentiel fixant les critères d'agrément assistants maternels
Jeu 23 Fév 2017 - 21:04 par Administrateur

» Décret n° 2004-1542 du 30 décembre 2004 relatif au contrat type prévu à l'article L. 442-1 du code de l'action sociale et des familles
Jeu 23 Fév 2017 - 21:01 par Administrateur

» Circulaire horaires atypiques
Jeu 23 Fév 2017 - 21:00 par Administrateur

» Décret -Silence de l' administration et agrément
Jeu 23 Fév 2017 - 19:27 par Administrateur

» Code Civil -Contrat modifications octobre 2016
Jeu 23 Fév 2017 - 19:26 par Administrateur

» CIRCULAIRE N° DSS/SD2B/2011/455 du 5 décembre 2011 relative au prêt destiné aux assistants maternels pour l'amélioration du lieu d'accueil de l'enfant.
Jeu 23 Fév 2017 - 19:23 par Administrateur

» Arrêté du 7 mars 2016 portant extension d'un accord et d'avenants conclus dans le cadre de la convention collective nationale des salariés du particulier employeur
Jeu 23 Fév 2017 - 14:43 par Administrateur

» Arrêté du 30 août 2006 relatif à la formation des assistants maternels
Jeu 23 Fév 2017 - 14:41 par Administrateur

» Arrêté du 23 février 2009 pris pour l'application des articles R. 131-31 à R. 131-37 du code de la construction et de l'habitation relatif à la prévention des intoxications par le monoxyde de carbone dans les locaux à usage d'habitation
Jeu 23 Fév 2017 - 14:39 par Administrateur

» Arrêté du 20 octobre 2016 fixant les modalités de transmission entre les départements, les organismes débiteurs des prestations familiales et le Centre national Pajemploi des informations relatives aux assistants maternels
Jeu 23 Fév 2017 - 14:37 par Administrateur

»  COMMISSION CONSULTATIVE PARITAIRE DEPARTEMENTALE (CCPD)
Mer 22 Fév 2017 - 21:07 par Administrateur

»  Arrêté du 24 octobre 2016 précisant les modalités de mise en œuvre de la parité au Conseil national de protection de l'enfance
Mar 21 Fév 2017 - 21:35 par Administrateur

» Arrêté du 18 octobre 2016 fixant le modèle de formulaire en vue de l'agrément des assistants maternels et la composition du dossier de demande d'agrément
Mar 21 Fév 2017 - 21:30 par Administrateur

» Décret n° 2016-961 du 13 juillet 2016au régime d'assurance chômage des travailleurs involontairement privés d'emploi
Mar 21 Fév 2017 - 21:23 par Administrateur

»  Loi modifié Article L421-3 du code de l'action social et des familles
Mar 21 Fév 2017 - 21:21 par Administrateur

» Décret n° 2016-1592 du 24 novembre 2016 portant modification des dispositions relatives au remboursement des prestations indûment versées par Pôle emploi
Mar 21 Fév 2017 - 21:16 par Administrateur

» Nécessaire développement des maisons d'assistants maternels
Mar 21 Fév 2017 - 21:08 par Administrateur

» Maisons d'assistants maternels fonctionnement. Nombre assistant(e)s maternel(le)s
Mar 21 Fév 2017 - 21:06 par Administrateur

» La protection contre le licenciement en cas d'accident de travail ne s'applique pas aux assistante maternelles de familiale du secteur PUBLIC
Mar 21 Fév 2017 - 21:03 par Administrateur

» Un salarié ne peut être licencié pour avoir engagé une action en résiliation judiciaire
Sam 18 Fév 2017 - 23:34 par Administrateur

» Le non respect de la procédure de retrait d'enfant par une LRAR entraîne une indemnisation pour l'assistante maternelle
Sam 18 Fév 2017 - 23:33 par Administrateur

» Renonciation du salarié aux jours de fractionnement doit être expresse
Sam 18 Fév 2017 - 23:32 par Administrateur

» Quand remettre les documents de fin de contrat en cas de rupture conventionnelle ?
Sam 18 Fév 2017 - 23:30 par Administrateur

» Nullité du licenciement contournant l’obligation de maintenir le contrat
Sam 18 Fév 2017 - 23:23 par Administrateur

» Rupture en période d'essai et réembauche
Sam 18 Fév 2017 - 23:20 par Administrateur

» Le non respect de la procédure de retrait d'enfant, par lettre en Accusé de Réception (LRAR) entraîne une indemnisation  d'un mois de salaire pour l'assistante maternelle
Sam 18 Fév 2017 - 23:19 par Administrateur

» Heures supplémentaires- assistante maternelle
Sam 18 Fév 2017 - 23:15 par Administrateur

» Droit aux congés -accident de trajet,accident de travail et maladie professionnelle
Sam 18 Fév 2017 - 23:12 par Administrateur

Petites annonces
Partenariat

Nécessaire développement des maisons d'assistants maternels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nécessaire développement des maisons d'assistants maternels

Message par Administrateur le Mar 21 Fév 2017 - 21:08

Question orale sans débat n° 1175S de M. André Trillard (Loire-Atlantique - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 18/06/2015 - page 1413

M. André Trillard expose à Mme la secrétaire d'État, auprès de la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, chargée de la famille, des personnes âgées et de l'autonomie que la regrettable affaire récente de la maison d'assistants maternels (MAM) « Graine de malice » de Bouguenais, contrainte de quitter les lieux par une décision de justice en raison des nuisances, notamment sonores, subies par le voisinage, a mis en lumière les nombreuses difficultés que rencontrent ces structures d'accueil de jeunes enfants dont la création a été permise par la loi n° 2010-625 du 9 juin 2010 relative à la création des maisons d'assistants maternels et portant diverses dispositions relatives aux assistants maternels. Qu'il s'agisse du manque d'aide juridique, logistique et financière, lors de leur création, ou des obstacles administratifs et réglementaires qui gênent leur fonctionnement et limite leur essor, tout se passe comme si les maisons d'assistants maternels - qui répondent pourtant de façon souple, innovante et peu coûteuse pour la collectivité aux importants besoins d'accueil, pallient le manque de crèches sur le territoire, se révèlent très adaptées au monde rural et suscitent, de fait, l'enthousiasme des parents – ne recueillent ni l'adhésion, ni l'appui des pouvoirs publics. Lui rappelant les enjeux sous-jacents en matière de création d'emplois, il lui demande comment le Gouvernement entend agir pour accompagner le nécessaire développement des maisons d'assistants maternels et mieux répondre aux besoins des familles


Réponse du Secrétariat d'État, auprès du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, chargé de la famille, de l'enfance, des personnes âgées et de l'autonomie

publiée dans le JO Sénat du 22/07/2015 - page 7990

M. le président. La parole est à M. André Trillard, auteur de la question n° 1175, adressée à Mme la secrétaire d'État auprès de la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, chargée de la famille, de l'enfance, des personnes âgées et de l'autonomie.
M. André Trillard. Madame la secrétaire d'État, je pense que l'affaire de la maison d'assistantes maternelles, ou MAM, Graine de malice, située à Bouguenais en Loire-Atlantique, contrainte de quitter ses locaux par une décision de justice en raison des « nuisances » subies par les riverains, est bien connue de votre collègue, secrétaire d'État chargée de la famille.
Conduites manu militari à déménager à leur frais et à tout remettre aux normes sans aucune aide- ni du département, ni de la métropole, ni de la région -, ces cinq assistantes maternelles vont toutefois pouvoir rouvrir le 1er septembre prochain leur MAM, en d'autres lieux sur la même commune, grâce à leur ténacité et à leur énergie.
Pourquoi cette affaire a-t-elle fait grand bruit en Loire-Atlantique, où s'ouvrent des MAM, bien qu'à un rythme insuffisant par rapport à la croissance de la population ligérienne et à la demande des parents ? Parce qu'elle a mis en lumière les difficultés de tous ordres que rencontrent la mise en place et le fonctionnement de ces structures d'accueil dont la création a été permise par la loi du 9 juin 2010, qui a pour origine - je tiens à le rappeler ici - une proposition de loi sénatoriale.
Ces difficultés ont pour noms : insuffisance de l'aide juridique, logistique et financière au moment de la création de ces structures et obstacles que celles-ci rencontrent lors de leur mise aux normes. Les MAM n'ont droit qu'à une prime à l'installation et à des prêts préférentiels, c'est tout !
Pourtant, elles présentent plusieurs avantages essentiels. Tout d'abord, elles offrent une amplitude horaire d'accueil inégalable, qu'aucune structure collective ne pourrait, pour des raisons de coût, proposer.
Ensuite, leur coût de fonctionnement est compatible avec les finances de toutes les communes, puisque celui d'une crèche représente, pour la municipalité, une charge financière moyenne par enfant sept fois plus élevée.
En outre, les MAM représentent une augmentation des capacités d'accueil et de la création d'emploi : elles permettent d'ouvrir la profession à des femmes dont le logement est trop exigu, non conforme, ou dont l'habitation est située dans une zone où la demande est trop faible.
Enfin, ces structures représentent une opportunité d'évolution de carrière pour les assistantes maternelles et ont un effet psychologique positif sur certains parents, réticents à l'idée de laisser leur enfant seul avec une assistante maternelle.
Madame la secrétaire d'État, le Gouvernement a entre les mains un outil d'aménagement du territoire, un instrument de création d'emplois et un moyen d'améliorer la qualité de vie des parents comme des assistantes maternelles. Aussi, qu'entendez-vous faire pour le sécuriser juridiquement, le dynamiser et répondre ainsi au déficit de place de garde d'enfants, criant dans certaines zones ?
M. le président. La parole est à Mme la secrétaire d'État.
Mme Pascale Boistard,secrétaire d'État auprès de la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, chargée des droits des femmes. Monsieur le sénateur, vous l'avez rappelé, les maisons d'assistants maternels ont été créées par la loi du 9 juin 2010.
Avant cela, le législateur avait autorisé le regroupement de quatre assistants maternels au sein d'un local tiers pour qu'ils puissent accueillir des enfants en dehors de leurs domiciles respectifs. Ce regroupement ne pouvait pas avoir lieu sans la signature d'une convention entre trois acteurs : les assistants maternels, la caisse d'allocations familiales et le président du conseil départemental. En outre, il n'était pas encore question, dans ce premier modèle, de délégation d'accueil entre assistants maternels.
En créant les maisons d'assistants maternels, le législateur est venu assouplir ce dispositif. Les MAM réunissent dans un même local jusqu'à quatre assistants maternels pouvant chacun accueillir quatre enfants au plus. Chaque famille emploie un seul assistant maternel mais la loi autorise l'assistant maternel qui accueille un enfant à déléguer cet accueil aux autres professionnels présents. La signature d'une convention n'est plus obligatoire.
La nouveauté du dispositif de même qu'un cadre juridique assoupli expliquent en grande partie ce que vous estimez être un manque de soutien institutionnel. Une enquête conduite par le ministère des affaires sociales en 2012 a même conclu à une certaine défiance institutionnelle à l'égard des MAM, en particulier de la part des pouvoirs publics locaux.
Pourtant - et c'est également une conclusion forte de cette même étude -, les MAM répondent à des besoins émergents. En premier lieu, ces maisons correspondent pour une part importante à un profil d'assistants maternels plus jeunes et plus diplômés. En deuxième lieu, l'exercice en MAM permet aux assistants maternels expérimentés de rompre leur isolement professionnel. Enfin, en troisième lieu, les assistants maternels peuvent mutualiser un local et ne sont donc plus contraints par la localisation ou la taille de leur domicile, qui constitue souvent un frein à leur activité.
Les MAM contribuent ainsi à renforcer l'attractivité du métier d'assistant maternel et répondent en outre aux besoins des parents, qui se sentent rassurés par un accueil familial adapté au rythme de leur enfant et par un exercice proche du collectif.
Telles sont les raisons qui expliquent que les MAM se développent et que le Gouvernement les soutient tout en veillant à en sécuriser le dispositif. Fin 2012, on comptait près de 530 MAM en activité, contre 230 en 2011, la plupart d'entre elles rassemblant trois assistants maternels et accueillant entre dix et douze enfants.
À ma demande, la direction générale de la cohésion sociale pilote un groupe de travail qui réunit l'association nationale des MAM, les représentants des collectivités territoriales, les caisses de sécurité sociale, des partenaires sociaux et des assistants maternels.
D'ici à fin septembre, les travaux de ce groupe de travail aboutiront à la rédaction d'un référentiel qui sera diffusé auprès des services de protection maternelle et infantile. Si des recommandations d'évolutions juridiques sont formulées, je les étudierai attentivement.
Ainsi, le Gouvernement agit pour accompagner le développement des MAM et pour répondre aux besoins des familles.
M. le président. La parole est à M. André Trillard.
M. André Trillard. Madame la secrétaire d'État, je tiens à souligner l'action des services de l'État en Loire-Atlantique, particulièrement celle de la direction départementale des territoires et de la mer, la DDTM, qui a accepté d'avancer la date des visites de conformité et de contrôle de sécurité des bâtiments qui vont ouvrir le 1er septembre, ce qui impliquait d'accepter d'organiser ses travaux pendant l'été.
Je veux en outre vous dire qu'il est aujourd'hui impossible de renoncer aux MAM en Loire-Atlantique, compte tenu des structures existantes et de l'évolution de la population. En effet, depuis plus de vingt ans, nous accueillons chaque année environ 15 000 nouveaux habitants et nous sommes aujourd'hui 1,3 million ; nous ne pourrons donc nous passer d'un seul des systèmes à notre disposition.
Enfin, je tiens à préciser que notre premier objectif est qu'on ne puisse plus dire, à l'avenir, que l'existence d'une MAM est incompatible avec la tranquillité publique dans un lotissement créé voilà trente-cinq ans. Je crois qu'il relève de votre devoir, madame, de traiter cette question et de nous proposer un système correct, que nous serions prêts à adopter dès demain, pour que de pareils problèmes ne se posent plus. Les MAM n'existaient sûrement pas quand le lotissement en question a été construit !
Je pense que les assistantes maternelles de Graine de Malice auraient pu gagner le procès si elles avaient interjeté appel de la décision rendue. Elles n'ont pas pu le faire, ayant déjà eu 4 000 euros de frais de justice à débourser, alors qu'elles ne touchent même pas le SMIC, en dépit de leurs horaires. Elles ont déjà consenti un effort gigantesque !
Madame la secrétaire d'État, je ne manquerais pas de vous interroger de nouveau si une affaire similaire devait éclater en Loire-Atlantique dans les semaines qui viennent, ce que je crains.

Administrateur
Admin
Admin

Points : 496
Date d'inscription : 09/02/2017

http://forums-adherents.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum